A partir de combien d’années est-on en droit de parler d’albums come-back ? Généralement, on (les fans, les journalistes musicaux…) considère que dix ans, c’est bien. Quinze ans, c’est le panard. Et puis ensuite, il y a les albums come-back mauvais, ceux qu’on aurait préféré que les gars, ils fassent jamais leur retour (Chinese Democracy des Guns ?). Et puis y a les bons : top 10 des plus beaux albums come-back de l’histoire de la musique.

1. Portishead – « Third » (2008)
11 ans depuis la sortie du précédent album éponyme du groupe de trip-hop (hop) anglais (pardon : « britannique »). Entre temps, la chanteuse Beth Gibbons s’était un peu éloigné des garçons, en sortant notamment un très bel album avec Out of Season en 2002, en duo avec Rustin Man, pseudonyme de Paul Webb, ancien bassiste du groupe Talk Talk.
Portishead_-_Third

2. David Bowie – « The Next Day » (2013)
10 ans que le monde entier attendait ça, depuis « Reality » sorti en 2003. « The Nex Day » sort en 2013 et miracle : Bowie n’a pas bougé. Enfin… si, il a pris quelques années (ben oui), mais son génie, ben il est toujours là.
David Bowie - The Next Day

3. Dinosaur Jr. – « Beyond » (2007)
« Think about the future/Let the past unwind » chante Jay Mascis sur « Beyond », premier album de Dinosaur Jr. (dont Jay est le fondateur-chanteur-producteur-auteur-compositeur) depuis « Hand it over » (1997). 10 ans ! Ça valait la peine, mais quand même.
Dinosaur Jr - Beyond

4. Deep Purple – « Perfect Strangers » (1984)
Resté silencieux depuis 1976 et l’album « Come Taste the Band », le groupe britannique (formé en 1968) récupère ses meilleurs membres (Ritchie Blackmore, Ian Gillan et Roger Glover) au début des années 1980 et sort « Perfect Strangers » en 1984. Un retour au top.
Deep Purple - Perfect Strangers

5. The Pixies – « Indie Cindy » (2014)
23 ans après son précédent album, « Trompe le Monde », sorti en 1991, la bande à Frank Black remet le couvert avec une excellente galette, « Indie Cindy » éditée en 2014 et qui fera… un flop commercial et n’enchantera pas franchement la « critique ».
Pixies - Indy Cindy

6. Cat Stevens – « An Other Cup » (2006)
Sans doute l’album come-back qu’on attendait le moins. Cat Stevens n’avait plus rien sorti depuis 1978 et son opus « Back to Earth ». Ça, c’était avant que le monsieur se consacre entièrement (ou presque) à la pratique de sa nouvelle religion, l’Islam. Et puis en 2006, Cat Stevens, qui s’appelle depuis sa conversion Yusuf Islam, revient avec « An Other Cup », album pop encensé par la critique. 28 ans d’attente, ça se déguste.
Yusuf

7. Dr. Dre – « 2001 » (1999)
En 1992, Dr. Dre sort son premier album, « The Chronic », qui cartonne dans le monde entier. Un coup de maître pour une première galette en solo. Les fans devront toutefois attendre près de 8 ans pour réécouter un son 100% made in Dre avec l’album « 2001 » sorti en 1999.
Dr-Dre-2001

8. Brian Wilson – « Smile » (2004)
« Smile » aurait dû être un album des Beach Boys et il aurait dû sortir en… 1967. Ce ne sera le cas que 37 ans plus tard, en 2004, et avec le seul Brian Wilson à la barre.
Brian Wilson - Smile
9. Louise Attaque – « Anomalie » (2016)
11 années entre « Anomalie » et le précédent album des Louise Attaque, « À plus tard crocodile » (2005). Entre les deux, Gaëtan Roussel a cartonné en solo et a écrit pour Bashung, Taha… Sans son batteur historique, Alexandre Margraff, la Louise revient donc en 2016 avec « Anomalie », un très, très bon album.
Louise Attaque - Anomalie