Si le rock’n’roll est né en très grande partie aux Etats-Unis, c’est en Angleterre que l’on trouve les origines du « rock » : voir notre petite histoire du rock. Et depuis les années 60 et l’émergence de la première génération de rockers anglais, le pays de Sa Majesté en a produit de très nombreux. Il était donc important d’en faire une sélection qui n’est pas, évidemment, exhaustive (mais quand même) : top 10 des plus grands groupes de rock anglais de l’histoire.

1. The Beatles : 1960-1970
Comment pourrait-il en être autrement ? Oui, les Beatles, le plus grand groupe de rock anglais de l’histoire. John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harrison n’ont pas tout inventé, évidemment, mais c’est avec eux que le rock’n’roll a basculé vers le rock.
Le titre de la playlist : « Something », 1970 (>> Lire la Song Story)

2. The Rolling Stones : 1962 (toujours en activité)
Formés à Londres en 1962, les Stones n’avaient pas 20 ans quand ils ont commencé à faire péter les vieux amplis et à affoler les petites Anglaises. Avant de conquérir le monde. LE MONDE.
Le titre de la playlist : « Sympathy for the Devil », 1968

3. The Clash : 1976-1985
La bande à Joe Strummer (1952-2002), génie rock parmi les génies rock, et Anglais. Un groupe qui a porté le punk bien au-delà du (trop) facile destroy.
Le titre de la playlist : « Lost in the supermarket », 1979

4. Pink Floyd : 1965-1994
Le groupe qui eut mille vies. Enclenchée par le fragile (mais génial) Syd Barrett (1946-2006), l’existence des Pink Floyd prend un nouveau tournant après le départ de ce dernier en 1968. D’un rock psychédélique, le groupe de rock anglais passe à un rock que l’on va alors appeler « progressif » (sans en être les seuls inventeurs, les Pink Floyd représentent communément LA figure historique du rock progressif) et met le monde à ses pieds durant les années 1970 jusqu’à sa séparation (quasi) définitive en 1994.
Le titre de la playlist : « Wish you were here », 1975 (>> Lire la Song Story)

5. The Kinks : 1964–1996
Un groupe 100% londonien emmené par les frères Ray et Dave Davies. Certains spécialistes disent que les Kinks ont plus apporté au rock anglais que les Beatles ou les Stones, jugés par ces mêmes spécialistes trop « américanisés ». Débat ouvert ?
Le titre de la playlist : « You really got me », 1964 (>> Lire la Song Story)
The Kinks

6. The Who : 1964-1983
Hormis les Clash, ce top 10 des plus grands groupes de rock anglais de l’histoire ne concernent pour l’heure que des groupes de rock anglais des années 1960, la décennie bénie du rock anglais. Un autre ? Oui : les Who, branleurs magnifiques et poètes nerveux.
Le titre de la playlist : « Baba O’Riley (Teenage Wasteland) », 1971 (>> Lire la Song Story)

7. The Libertines : 1997-2004
Après la vague Britpop du milieu des années 1990, le rock anglais se renouvelle encore avec l’arrivée sur le devant de la scène d’un groupe fondé autour de deux (très) fortes personnalités : Carl Barât et Pete Doherty. Les garçons lancent les hostilités avec « Up the bracket » en 2002 : un album culte.
Le titre de la playlist : « Time for Heroes », 2002

8. The Cure : depuis 1976
Quand le rock anglais passe à la New Wave… The Cure, emmené par l’incroyable Robert Smith, débarque avec « Three Imaginary Boys » en 1979, un premier album qui sonne comme un coup de maître.
Le titre de la playlist : « Subway Song », 1979

9. Oasis : 1991-2009
Le groupe des (terribles) frères Gallagher (Noel l’aîné, Liam le petit). Grands rivaux de Blur dans la course au groupe de rock anglais « roi de la Britpop », Oasis s’est construit sur la relation amour/désamour des deux frangins avant que le « divorce » soit officialisé en 2009. So sad.
Le titre de la playlist : « Supersonic », 1994

10. Queen : 1971-1991
Entre glam et hard rock, Queen a travaillé 20 ans à donner au rock anglais de nouvelles lettres de noblesse (Queen / noblesse = humour). Et le groupe « dirigé » par Freddie Mercury (1946-1991) y est très largement parvenu.
Le titre de la playlist : « A Kind of Magic », 1986