Le rock est la plus grande escroquerie du siècle passé, et continue de l’être. Musique binaire, sans cesse copiée, avec laquelle on ne peut que retomber sur des mélodies déjà jouées par un ado dans son garage. Boris Vian, grand initiateur du rock’n’roll hexagonal, a fini par s’en lasser et préférer le jazz. Et pourtant, pourtant, on y revient toujours. Allez savoir pourquoi ? Sans doute, parce que le rock éveille en nous ce qu’il y a de plus trivial, de plus brut et de plus naturel. C’est bon, et encore aujourd’hui des groupes continuent à nous faire agiter la crinière. Voici le TOP 7 endiablé !

Kadavar – Doomsday Machine, 2013
Les Allemands n’ont pas que la croissance, ils ont aussi Kadavar ! Trois gaillards aux noms évocateurs : Lupus, Tiger ou Mammuth. La sainte trinité du rock puissant des 70’s, c’est eux. Une machine à riff, des boots défoncées, une pilosité ostentatoire ! La relève de Led Zeppelin est assurée.

Allah-Las – Buffalo Nickel, 2014
Groupe cool par excellence, les Allah-Las proposent un rock plein de reverb rappelant l’âge d’or de la surf music, tendance hispanisante. Parfois proche des Black Lips, la baston en moins, c’est frais et relaxant. Vous trippez ? C’est normal.

Black Lips – Family Tree, 2011
Chaque concert des Black Lips est une aventure doublée d’une menace. Va-t-on boire plus que raison, devoir se battre, envahir la scène, mettre en route l’extincteur d’incendie de la salle de concert (déjà vécu à la Maroquinerie) ? Les amateurs de chanson française apprécieront la reprise de Jacques Dutronc Hippie, Hippie, Hourah.

Queens Of The Stone Age – I Appear Missing, 2013
Les râleurs et les nostalgiques diront que le dernier album des Queens « … Like Clockwork » n’est pas à la hauteur des autres, qu’il est moins stoner et frôle la musique pop. Pisses froid ! Un groupe qui n’évolue pas est un groupe qui meurt à petit feu. Même si Songs For The Deaf (2002) reste la référence, jamais le groupe n’a été aussi bien produit. Certains appellent ça un raté, d’autres la maturité. On s’en fout, Queens Of The Stone Age est le groupe qui tire tout le monde vers le haut.

Blues Pills – High Class Woman, 2014
Et le prix de la plus belle pochette d’album du moment revient à … Blues Pills. Dessinée par une professionnelle de l’affiche 70’s, elle évoque à la perfection le revival Art nouveau hippie. Les amateurs de guitares apprécieront le jeu du frenchy du groupe.

Them Crooked Vultures – Elephants, 2009
Encore Josh Homme. Le Elvis roux propose à Dave Grohl et John Paul Jones de former un super groupe. Cela donne un super album constitué de super chansons composées par de super musiciens. A-t-on dépassé Led Zeppelin ? Non, ‘faut pas pousser quand même, même si on s’en approche. Vivement le prochain album.

Harsh Toke – Rest In Prince, 2013
Mieux que tous les groupes associés au retour du rock psychédélique, voici Hash Toke. Chevelus et barbus, ces gars-là manient leurs instruments comme personne depuis Ram Jam et Hendrix. A suivre !