Histoire et explication de Where the streets have no name

Where the streets have no name du groupe U2 figure sur l’album The Joshua Tree, sorti en 1987. Les paroles de la chanson évoquent une « légende » sur la ville de Belfast selon laquelle il serait possible de deviner la religion et les revenus d’un habitant de la ville en fonction de la rue où il vit. Bono a écrit les paroles lors d’un voyage humanitaire en Éthiopie quand il a constaté que la plupart des rues ne portaient pas de nom. Une particularité qui lui a rappelé l’anecdote de Belfast.
L’enregistrement de la chanson est un peu laborieux, puisque le groupe effectue de nombreuses modifications sur la mesure et les accords. Brian Eno, producteur de l’album, est excédé par le temps passé sur ce seul morceau et profite d’une pause du groupe pour tenter de détruire la maquette du morceau. L’ingénieur du son l’en empêche au dernier moment.
Bono a déclaré à propos de ce titre : « on peut être au beau milieu du pire concert de notre vie, mais quand on attaque cette chanson, tout change. Le public est debout, chante tout du long. Soudain, c’est comme si Dieu traversait la salle. C’est le moment où le métier s’arrête et où la spiritualité commence ».
La chanson a remporté le Grammy Award du meilleur clip. Le clip met en scène un concert de U2 sur le toit d’un magasin à Los Angeles.
Where the streets have no name a fait l’objet de nombreuses reprises dont celle des Pet Shop Boys ou de Vanessa Carlton.


Biographie de U2

U2 est un groupe irlandais formé en 1976 à Dublin. Il est composé de Bono (Paul Hewson) au chant, The Edge (David Evans) à la guitare, au piano et au chant, Adam Clayton à la basse et Larry Mullen Junior à la batterie. Au début, tous les membres étaient des adolescents sans compétence musicale particulière, faisant alors partie de la génération punk et new wave. Depuis les années 1980, U2 s’est imposé sur la scène mondiale comme l’un des plus grands groupes de rock. On lui doit notamment les albums War, The Joshua Tree, Achtung Baby et All That You Can’t Leave Behind.