Histoire et explication de Heroin

 Heroin figure sur l’album The Velvet Underground & Nico sorti en 1967. De nombreuses interprétations ont été données à Heroin. Le fait est que Loo Reed (son auteur) est resté très longtemps sourd quant à en expliquer les origines.

Une simple lecture du texte montre toutefois que Lou Reed tente de poser des mots sur l’expérience du shoot à l’héroïne. Ce qui déroute, c’est qu’il n’en condamne jamais l’usage. Mais il ne l’encourage pas non plus. En 1971, Lou Reed, ulcéré que la chanson soit « récupérée » de tout bord, déclare au magazine américain Creem : « Heroin, c’est une chanson, un poème, pas une brochure pour centre de désintoxication ni un manifeste vantant les mérites de la drogue. L’art, parfois, peut se suffire à lui-même. Il faut arrêter de croire que c’est parce qu’ils écoutent Heroin que les gamins vont forcément se défoncer ». Lou Reed aurait d’ailleurs écrit cette chanson à l’âge de 18 ans, alors qu’il était étudiant et n’avait pas encore connu « l’expérience » de l’héroïne.

Biographie Velvet Underground

The Velvet Underground est un groupe de rock américain de la fin des années 1960, lié à l’aventure de la Factory d’Andy Warhol qui les produit. D’abord connu des seuls milieux « underground » new-yorkais, leur influence n’a cessé de croître après leur séparation. Ils sont également une des principales premières influences de David Bowie (avec Bob Dylan entre autres), qui, à ses débuts, chantera des reprises du Velvet dans des clubs.
Composé de membres de caractère (Lou Reed, Sterling Morrison, John Cale, Moe Tucker et, dans une moindre mesure, Nico, chacun poursuivra une carrière solo), il a connu une grande fertilité musicale.Les thèmes abordés reflètent l’univers personnel de Lou Reed : drogues dures, thèmes sadomasochistes, homosexuels… L’influence du Velvet sur les générations suivantes est incontestable : le groupe inspirera le punk rock des années 1970 ainsi qu’une partie du rock alternatif anglophone, du glam rock et de la New Wave.