Histoire et explication Le bruit et l’odeur

Le bruit et l’odeur de Zebda figure sur l’album du même nom sorti en 1995. Le titre de la chanson Le bruit et l’odeur, comme du reste celui de l’album, fait explicitement référence à l’expression employée par Jacques Chirac lors d’un discours prononcé le 19 juin 1991 devant des militants RPR (Rassemblement pour la République) dont Jacques Chirac était alors président, tout comme il était, à la même période, maire de Paris.

Ce discours est aussi appelé Le discours d’Orléans. Il fut donc prononcé par Jacques Chirac alors que celui-ci était interrogé sur un éventuel recadrage de la politique d’immigration française.
Le bruit et l’odeur désignaient, dans le discours de Jacques Chirac, les désagréments supposément causés par les immigrés en France, notamment dans les HLM. Nombreuses furent les voix à s’élever contre ce dérapage, au lendemain du discours. Jacques Chirac fut même attaqué devant la justice pour « incitation à la haine raciale » par le MRAP. Il fut défendu par Patrick Devedjian, alors avocat.
Avec Le bruit et l’odeur, Zebda souhaite notamment que l’on n’oublie pas les propos de celui qui devient, en mai 1995, Président de la République française. Les membres de Zebda furent d’ailleurs conviés par Jacques Chirac lui-même à « discuter » de cet incident, mais ils refusèrent l’invitation, « tant que le Président n’aurait pas fait d’excuses publiques » (ce qu’il ne fit jamais…).
Plus qu’une chanson, Le bruit et l’odeur de Zebda est un témoignage historique d’un événement sombre de l’histoire politique française de la fin du XXe siècle, une période où la droite dite « classique » surfait sur les mêmes thèmes (et employait les mêmes ressorts) que l’extrême droite de Jean-Marie Le Pen.


Biographie Zebda

Zebda se forme au cours des années 1990 à Toulouse. Plus qu’un groupe, il s’agit d’un collectif de chanteurs et musiciens, réunis autour des frères Amokrane (Mustapha et Hakim) et de Magyd Cherfi. Le groupe propose un rock teinté de diverses nuances, un peu dans le style de la Mano Negra de Manu Chao.